Synthèse d’une expérimentation : L’apprentissage intégré est au service de l’enseignement par alternance !

L’apprentissage intégré est au service de l’enseignement par alternance !


L’apprentissage intégré est au service de l’enseignement par alternance !

Envisagée par
Hosnia Choukri
Inspectrice pédagogique


Quelques considérations théoriques
Dans le modèle de l’enseignement par alternance, l’ennemi le plus féroce et le plus perturbant
c’est le « TEMPS » qui ne suffit à rien !!!
Parmi les solutions proposées et déjà expérimentées avec une enseignante ( Il s’agit d’une enseignante âgée de 45ans, titulaire d’un baccalauréat scientifique. Elle enseigne le français au CE3 et CE4 du primaire. Les cours expérimentés étaient destinés aux apprenants de CE4.) du primaire est d’adopter ce qu’on appelle « L’apprentissage intégré ». Il s’agit d’abolir les barrières artificielles
existant entre certaines disciplines de nature convergente, telles que :
 l’oral, la lecture, l’écriture et la dictée,
 l’oral, la grammaire et l’expression écrite ;
 la grammaire et la conjugaison ;
 etc.
L’expérience a donné des résultats louables :
 gain du temps, de l’effort et de l’énergie ;
 réalisation de l’interdisciplinarité ;
 réalisation du décloisonnement entre les différentes disciplines
 utilisation d’un seul support (iconique, tabulaire, textuel ou phrastique...)
 élaboration d’une seule fiche pédagogique
 ETC...
L’idée est venue dans un premier temps, lors d’une visite à une enseignante dans sa classe. En discutant les entraves du métier, notamment en cette période de l’enseignement par alternance, elle a évoqué le facteur temps et les nombreuses disciplines qu’elle doit assurer dans un laps de temps.
Nous nous sommes mises d’accord, que nous allons discuter ces questions juste après la présentation
de quelques une de ses leçons.
Elle avait comme matières à enseigner ce jour-là : la lecture, l’écriture et l’orthographe/dictée.
En observant le déroulement de ces différentes disciplines, j’ai constaté ce qui suit :
L’enseignante a mené ses tâches pédagogiques efficacement mais en fournissant beaucoup d’efforts et en perdant beaucoup de temps, elle a utilisé pour chaque discipline :
 un support iconique différent ;
 un support textuel/phrastique différent ;
 une méthodologie différente pour chaque discipline

Après avoir terminé les leçons présentées tout en souffrant avec le temps qui presse, des questions se sont imposées avec acuité : Pourquoi ne pas utiliser un seul support phrastique et iconique pour réaliser les objectifs de la lecture et ceux de l’écriture et de l’orthographe/dictée ?
Pourquoi juxtaposer et cloisonner des disciplines de nature convergente ? N'est-il pas pertinent et judicieux d’incorporer ces disciplines de langue et leurs objectifs pour envisager une séquence
d’enseignement/apprentissage dont les composantes entretiennent des relations pratiquement étroites ?
Après mûre réflexion et discussion avec l’enseignante, je lui ai proposé d’expérimenter les propositions avancées et qui s’inscrivent dans le cadre d’un enseignement/apprentissage dit « intégré ».
Pour mener à bien notre expérimentation, nous nous sommes mises d’accord d’adopter la démarche suivante :
 collecter des informations théoriques sur « l’apprentissage intégré » pour avoir plus de
données sur le quoi, le quand, le comment et les bienfaits ;
 mettre en œuvre l’apprentissage intégré d’une façon progressive en commençant :
 dans un premier temps par l’incorporation de deux disciplines seulement, exemple :
(l’oral et la lecture) et/ou (la grammaire et la conjugaison) ;
 dans un deuxième temps par l’incorporation de trois ou de quatre disciplines à la fois,
exemple : l’oral, la lecture, l’orthographe et la dictée

I) L’apprentissage intégré : essai de définition L’apprentissage intégré comme son nom l’indique consiste à bannir les barrières qui existent entre les disciplines tout en incorporant leurs objectifs, leurs savoirs et leurs savoir-faire et tout en tissant des liens étroits entre les contenus apparentés. En effet, « les enseignants ayant recours à une
approche intégrée font en sorte que les connaissances et compétences spécifiques à diverses matières soient incorporées dans des plans qui relient les attentes associées à différentes matières » (Drake et
Reid, 2010. P2).
Au canada et plus précisément en Ontario, ils ont essayé d’expérimenter cette idée de l’apprentissage intégré en l’appelant "le curriculum intégré ». En effet, « Les programmes-cadres de
l’Ontario (...) reposent sur ce postulat en ce qu’ils identifient des possibilités de liens entre des contenus apparentés ou des habiletés dans deux ou plusieurs matières, et permettent aux élèves de s’habituer à satisfaire aux attentes de deux ou plusieurs matières au moyen d’un même module, d’une même leçon ou d’une même activité »
Pour mettre en œuvre l’apprentissage intégré d’une façon efficace et souple, plusieurs mesures s’imposent :
 la métaréflexion sur l’organisation des savoirs. Il s’agit de jeter un coup d’œil sur le programme dans sa globalité pour mettre l’accent sur les relations entre les concepts et les matières ;
 combiner les matières qui se convergent à plusieurs niveaux : méthodologique, conceptuel, et d’un pont de vue des objectifs ;
 adopter la souplesse dans la planification et la gestion didactique et pédagogique des apprentissages : Avoir recours à un emploi du temps souple et des méthodologies
d’enseignement/apprentissage flexibles ;
 utiliser les mêmes supports de travail pour toutes les matières combinées tout en allant, parfois, au-delà des manuels scolaires.
Par ailleurs, il convient de préciser qu’ adopter l’idée de l’apprentissage intégré exige de faire preuve d’ouverture d’esprit, de créativité, de sérieux, de dévouement au métier et surtout de penser grand.
Pour ne pas être trop théorique, je vous propose ci-après deux exemples concrets clarifiant le comment de la chose :
 premier exemple : Combiner quatre disciplines : l’oral, la lecture, l’orthographe et la dictée ;
 deuxième exemple : combiner trois disciplines : l’oral, la grammaire, et la production écrite.

google-playkhamsatmostaqltradent