L'oral: Soubassements et lignes méthodologiques

L'oral: Soubassements et lignes méthodologiques

L'oral: Soubassements et lignes méthodologiques


L'oral: Soubassements et lignes méthodologiques
L'oral: Soubassements et méthodologie

Préparé et présenté par:
Jamal GHANIMI – Inspecteur pédagogique

Définissons d’abord l’ ORAL !


le terme oral renvoie à tout ce qui est exprimé de vive voix, ce qui est transmis par la voix par opposition à l’écrit.
Le dictionnaire pratique de la didactique du FLE.

« le domaine de l’enseignement de la langue qui comporte l’enseignement de la spécificité de la langue orale et son
apprentissage au moyen d’activités d’écoute et de production conduites à partir de textes sonores, si possible
authentiques. »
J.P. ROBERT (2002). Dictionnaire pratique de didactique du FLE. Page 120.

« L’oral ce n’est pas uniquement le temps de parole des élèves : c’est aussi l’écoute, les attitudes du corps et la
gestuelle, c’est la gestion complexe de relations interindividuelles (...) l’oral c’est en effet l’écoute tout autant que
l’expression, le silence tout autant que la parole, le jeu des regards autant que celui des mots, c’est aussi la gestion
des échanges et de la prise de parole. »
Halté, J.F. 2002. Pourquoi faut-il oser l’oral ? dans les cahiers pédagogiques page 16.


Production orale :Emission de sons, de mots, de phrases dans un discours stéréotypé, mémorisé, personnel ou collectif, émis avec une courbe intonative et artificielle.

Expression orale :Enoncés personnels, libres, spontanés voire improvisés, émis avec une courbe intonative naturelle et expressive impliquant leur émetteur.

Communication :Verbalisation de faits, d’idées, ou de sentiments dans une optique d’échanges dans le cadre d’une situation donnée.
C’es la mise en commun de l’information entre au moins deux personnes.
C’est un processus de partage de sens par l’interprétation de mots, de signes, de gestes..., pour l’atteinte du même objectif.

Parole :La parole constitue l’aspect oralisé du langage et utilise un certain nombre
d’éléments comme la phonologie (sons de la langue), le lexique (mots de la langue),
la syntaxe (la grammaire de la langue, son organisation) et la sémantique
(la signification des mots).

Concepts: Frontières


Conversation
La conversation est une activité de la vie quotidienne qui a un rôle social très fort. Elle est le
ciment des relations entre les gens, entre amis, et elle sert à la « réactualisation des liens
sociaux ». La conversation « a un caractère immédiat, familier, gratuit, non finalisé et
égalitaire » (Kerbrat - Orecchioni, 1990)


Discussion
La discussion peut être consensuelle et jouer sur la coopération, ou conflictuelle et jouer sur
la compétitivité. « Elle peut, à l'exemple de la conversation, être relativement informelle ou,
à l'exemple du débat, exiger une verbalisation des objectifs ou des thèmes et une
organisation explicite des tours de paroles. » (Vion 1992)


Débat
« C'est une interaction qui se donne en spectacle ». (Vion 1992)
C'est « une discussion plus organisée, moins informelle » où il y a un public et un
modérateur. (Kerbrat-Orecchioni 1990)

google-playkhamsatmostaqltradent